Le CNGOF et l'Ordre s'insurgent contre les propos de Marlène Schiappa sur les violences obstétricales

Par Fabienne Rigal
- Publié le 25/07/2017
- Mis à jour le 25/07/2017
Schiappa

Schiappa
Crédit photo : S. Toubon

Lors de son audition par le Sénat le 20 juillet, Marlène Schiappa, secrétaire d’État chargée de l’égalité entre les hommes et les femmes, a eu des propos sur les chiffres d'épisiotomie et les pratiques obstétricales non consenties qui ont fait bondir les gynécologues en particulier et les médecins en général.

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Déjà inscrit ?