Chirurgie ambulatoire

Le CNC prône une approche nouvelle  Abonné

Publié le 22/03/2011
1311857197238342_IMG_56880_HR.jpg

1311857197238342_IMG_56880_HR.jpg

1311857196238035_IMG_56792_HR.jpg

1311857196238035_IMG_56792_HR.jpg
Crédit photo : S TOUBON

LA FRANCE a pris un retard considérable en matière de développement de la chirurgie ambulatoire. Selon les chiffres présentés par Bernard Accoyer, président de l’Assemblée nationale, qui ouvrait vendredi dernier un symposium organisé par le Conseil national de la chirurgie (CNC) sur la question, seuls 35 % des actes de chirurgie sont réalisés en France en ambulatoire. Selon lui, à titre de comparaison, ce taux monterait à 90 % aux États-Unis, et à 70 % en moyenne au sein de l’Union européenne.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte