MÉDECINE PRÉDICTIVE

Le CAS s’interroge  Abonné

Publié le 09/10/2012

« À l’heure actuelle, la médecine prédictive est plus un concept, séduisant pour certains, angoissant pour d’autres qu’une réalité », considère le Centre d’analyses stratégique. Dans une note d’information publiée mardi, le CAS évoque les potentielles implications d’une médecine prédictive qui serait devenue réalité : adoption de comportements préventifs individualisés, utilisation de la médecine prédictive par l’assurance-maladie à des fins de régulation, discrimination fondée sur les caractéristiques génétiques, reproduction guidée par la prédiction.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte