Risque d’AVC et d’atteinte coronarienne

L’amiante a des méfaits cardiovasculaires  Abonné

Publié le 05/04/2012

L’INFLAMMATION, qui joue un rôle central dans la genèse des maladies cardiovasculaires, est également trouvée chez les modèles animaux d’exposition à des particules fines aéroportées. L’amiante est un agent dont le pouvoir pro-inflammatoire est montré. Le lien entre asbestose et maladies cardiovasculaires apparaît logique. Pourtant jusqu’ici, rien n’avait été formellement prouvé. La question a été documentée par une équipe du Royaume-Uni. Anne-Helen Harding et coll. ont utilisé des données d’une grande cohorte de travailleurs exposés à l’amiante.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte