Société française de pédiatrie médicolégale

L’alliance de deux spécialités au service de l’enfant  Abonné

Publié le 09/11/2017
lechat

lechat

Dans les pays industrialisés, les situations de maltraitance concernent 15 % des mineurs. Par leur fréquence et leurs impacts graves à long terme, l’ensemble du corps médical est concerné (1). Prévenir, dépister, diagnostiquer, soigner, expertiser ces situations suppose une double valence pédiatrique et médicolégale. C’est cette culture commune qui permet de prendre soin des mineurs victimes de violence dans le respect d’une démarche médicojudiciaire de qualité.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte