L’activité épidémique grippale continue de s’intensifier

Publié le 30/01/2013

« L’activité épidémique grippale continue de s’intensifier partout en France métropolitaine, impactant nettement l’activité médicale de notre pays », souligne cette semaine le réseau des GROG (Groupes régionaux d’Observation de la grippe). Seul le grand quart nord-ouest semble un peu moins touché « mais les médecins vigies du Réseau des GROG décrivent en ce moment dans ces régions un démarrage intense et rapide de l’activité grippale », poursuit le réseau.

Toutes les tranches d’âges sont concernées, mais particulièrement les enfants. Les trois virus A(H1N1)pdm09, A(H3N2) et B continuent de cocirculer, mais le virus B semble devenir plus actif dans le sud de la France.

Le réseau des médecins Sentinelles confirme l’intensification de l’épidémie avec en France métropolitaine, une incidence des cas de syndromes grippaux vus en consultation de médecine générale la semaine dernière estimée à 662 cas pour 100 000 habitants (soit 422 700 nouveaux cas dont 356 000 attribuables à la grippe), au-dessus du seuil épidémique (176 cas pour 100 000 habitants) pour la sixième semaine consécutive. « Les tableaux cliniques rapportés par les médecins Sentinelles ne présentaient pas de signe particulier de gravité », précisent les médecins Sentinelles. Aucune hospitalisation pour syndrome grippal n’a été rapportée la semaine dernière.

 Dr L. A.

Source : lequotidiendumedecin.fr