De la grossesse à l’accueil de l’enfant

L’accompagnement des mères doit être privilégié  Abonné

Publié le 22/09/2014
1411348323546371_IMG_136422_HR.jpg

1411348323546371_IMG_136422_HR.jpg
Crédit photo : DR

Etre mère n’est pas inné. 89% des femmes interrogées pour l’enquête Ipsos/ Gallia* sur le « devenir maman » estiment que cela est le fruit d’un cheminement, d’une transmission. Cet apprentissage est, toutefois, abordé avec confiance, y compris chez les primipares : 83% ne doutent pas de leur capacité à devenir mères. « Si les obstétriciens ont, avant tout, un rôle médical, les sages-femmes sont là pour guider les mères dans leur apprentissage de la parentalité.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte