Médecine esthétique

La riposte s’organise  Abonné

Publié le 29/04/2011

APRÈS LE DÉCRET du 11 avril interdisant toutes les techniques de lyse adipocytaire, les syndicats de médecine esthétique et morphologique et les sociétés savantes s’organisent.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte