La PrEP pour toutes les populations à risque  Abonné

Publié le 01/12/2014

Plus d’un mois après l’annonce de la fin prématurée de l’étude Ipergay sur l’efficacité de la prophylaxie pré-exposition (PrEP) dans une population d’homosexuels masculins séronégatifs, l’association française de lutte contre le sida AIDES, co-investigateur de l’essai, plaide pour l’ouverture de la PrEP à l’ensemble des populations vulnérables en s’appuyant sur les résultats d’une enquête menée auprès de 3 000 personnes.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte