RÉCIT DE MALADIE

« La Parenthèse » primée  Abonné

Publié le 02/02/2011

Dans « la Parenthèse » (Éditions Delcourt), Élodie Durand, victime de crises d’épilepsie liées à un astrocytome, raconte avec humour, en dessins en noir et blanc, son parcours médical éprouvant, jusqu’à une gamma-neurochirurgie stéréotaxique et le réapprentissage de la vie Son livre, dont « le Quotidien » du 8 juin 2010 avait souligné les qualités, est le lauréat du prix Révélation du festival de la bande dessinée d’Angoulême. Il avait déjà été primé par le prix BD 2011 Libé Virgin.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte