Deux réformes qui passent mal

La majorité contre le gouvernement

Publié le 14/12/2008

LE TABLEAU GÉNÉRAL des réformes s'assombrit. À l'Éducation nationale, la résistance à la réforme des lycées associe les élèves, les parents et les enseignants, et le stoïcisme de Xavier Darcos n'empêche pas qu'on se pose des questions sur la réussite d'un projet qui déchaîne une telle hostilité. Cependant, le gouvernement n'est pas obligé de convaincre les élus de l'UMP pour faire passer sa réforme, alors que, dans le cas de la télévision et du travail du dimanche, une bonne partie de la majorité est très remontée.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?