La loi de santé au hachoir  Abonné

Publié le 26/11/2015

Hachée menu comme chair à pâté. Tel est le sort de la loi de santé pour son deuxième passage devant les députés.

Trois fois repoussé après les attentats du 13 novembre, finalement entamé il y a deux jours, l’examen du texte porté par Marisol Touraine (et des 700 amendements qui y sont attachés), s’est affranchi, certes, d’une bruyante contestation – état d’urgence oblige – mais ne s’est pas pour autant déroulé comme un long fleuve tranquille.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte