La destruction du campement de Calais

La loi de la jungle ?

Publié le 24/09/2009
- Mis à jour le 24/09/2009
1276100105F_600x_87223_IMG_19216_1253857549576.jpg

1276100105F_600x_87223_IMG_19216_1253857549576.jpg
Crédit photo : AFP

LA PLUPART de ces clandestins sont des Afghans qui, comme autrefois à Sangatte, ne rêvent que de gagner l’Angleterre où ils bénéficient du droit de travailler dès qu’ils posent le pied sur le sol britannique. M. Besson ne cesse de répéter qu’il s’attaque moins aux migrants qu’aux passeurs qui leur font payer de fortes sommes (jusqu’à 15 000 euros) pour les acheminer, dans les pires conditions, jusqu’en France. La solidarité, leitmotiv des associations humanitaires, actives et nombreuses, qui tentent d’aider les immigrés clandestins, embarrasse M. Besson.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?