Manuel Valls donne des gages

La loi autonomie décalée mais pas coulée  Abonné

Publié le 02/05/2014

Début avril, avant la nomination de Manuel Valls à Matignon, le sort du projet de loi autonomie était scellé. Le texte et son rapport annexé venaient de recevoir le blanc-seing du Conseil économique, social et environnemental (CESE). Il devait être présenté en conseil des ministres le 9 avril, examiné par l’Assemblée nationale entre le 17 et 19 juin puis par le Sénat avant le 14 juillet...

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte