Polémique sur la maternité d’une ministre

La liberté de Rachida

Publié le 14/01/2009
1276112708F_600x_26010_IMG_6721_1232008340257.jpg

1276112708F_600x_26010_IMG_6721_1232008340257.jpg
Crédit photo : AFP

LES FRANçAIS, dans la nouvelle affaire Rachida Dati, ont de nombreuses excuses : ils ont envie de parler d’autre chose que la crise économique et financière, que la guerre à Gaza et même que le nouvel exécutif américain. Les médias sont leurs obligés et répondent donc à l’attente du public. Mais je ne crois pas avoir entendu un seul commentateur dire que, nonobstant les manies sociétales contemporaines, le sujet n’a aucun intérêt. Il en a acquis un peu, néanmoins, par la qualité unique des propos auxquels il a donné lieu.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?