La justice autorise pour la première fois des parents à conserver le sang de cordon à des fins autologues

Par
Publié le 12/12/2016
sang cordon

sang cordon
Crédit photo : S. TOUBON

Un couple vient d'obtenir du tribunal de Grasse l'autorisation de confier à une société privée la congélation des cellules du cordon de leur bébé qui va naître très prochainement, a indiqué leur avocat Emmanuel Ludot, confirmant une information du Parisien et de RTL. 

Dans son ordonnance datée du 21 novembre, le tribunal autorise le couple à « prélever et conserver les cellules hématopoïétiques du sang du cordon et du sang placentaire ainsi que les cellules du cordon et de placenta [...] au regard des nécessités thérapeutiques dûment justifiées ».

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 16€/mois

(résiliable à tout moment)