Sommnifères chez les seniors

La HAS demande aux médecins de lever le pied  Abonné

Publié le 27/09/2012
1348708454374618_IMG_90089_HR.jpg

1348708454374618_IMG_90089_HR.jpg
Crédit photo : BSIP

1348708456374619_IMG_90091_HR.jpg

1348708456374619_IMG_90091_HR.jpg
Crédit photo : BSIP

CHAMPIONNE D’EUROPE de la consommation de somnifères, la France affiche un niveau d’usage particulièrement élevé chez les plus de 65 ans. Près d’un tiers d’entre eux (27,4 %), soit environ 3,5 millions de personnes est exposé de manière chronique aux benzodiazépines et médicaments apparentés. Or, dans plus de la moitié des cas, ces traitements ne seraient pas indiqués, souligne la Haute Autorité de santé (HAS) qui relance une campagne de sensibilisation à destination du grand public et des professionnels de santé, médecins et pharmaciens.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte