Prévention de la dépendance

La fragilité des personnes âgées, au cœur des débats.  Abonné

Publié le 01/02/2012
LE QUOTIDIEN – Vous venez d’être missionné par la secrétaire d’État à la Santé Nora Berra, pour des travaux de prévention de la fragilité, en quoi va consister votre mission ?
Pr Bruno Vellas –

Il y a dans notre société trois catégories de personnes âgées parmi les plus de 65 ans. La moitié d’entre elles est en bon état de santé, même si elles sont traitées pour du diabète de l’hypertension ou autre chose, elles sont sous contrôle. Quelque 10 % sont des personnes âgées dépendantes et 40 % des personnes âgées fragiles ou préfragiles.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte