Elle est divisée sur le mariage homo

La fracture de la droite  Abonné

Publié le 23/05/2013
1369271538433961_IMG_105321_HR.jpg

1369271538433961_IMG_105321_HR.jpg
Crédit photo : AFP

LES BRUYANTS manifestants hostiles à la loi, qui préparent une nouvelle manifestation pour le 27 mai bien qu’elle ait été adoptée par l’Assemblée, qu’elle ait reçu l’aval du Conseil constitutionnel et qu’elle ait été mise en vigueur par le président Hollande, sont d’autant plus à l’aise dans leur vœu d’apolitisme qu’ils ne reçoivent en fait le soutien d’aucun parti, ni à gauche, bien sûr, ni même à l’UMP, ni encore au Front national, particulièrement prudent sur le sujet. Ce qui en fait un mouvement très isolé.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte