La Contrôleure générale s'offusque du sort des détenus souffrant de troubles psychiatriques

Par
Coline Garré -
Publié le 22/11/2019

Crédit photo : S. Toubon

Alors que l'Organisation mondiale de la santé (OMS) vient d'alerter sur l'accès aux soins dans les prisons européennes, la Contrôleure générale des lieux de privation de liberté (CGLPL) dresse « un constat accablant » de la situation des personnes détenues atteintes de troubles mentaux en France, dans un avis publié au « Journal officiel », ce 22 novemb

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Déjà inscrit ?