J’ai signé à titre personnel la pétition de RESF car les tests médicaux ne sont pas un moyen pertinent pour éliminer la minorité d’un jeune. Il faut avant tout vérifier les documents d’état civil. Sur le plan national, l’Ordre des médecins a pris c...  Abonné

Publié le 04/05/2015

Dr André Deseur, vice-président du CNOM


Source : Le Quotidien du Médecin: 9409