Netanyahou à la peine

Israël  : gouvernement introuvable

Publié le 24/02/2009
- Mis à jour le 24/02/2009
1276108468F_600x_38728_IMG_9557_1235534554511.jpg

1276108468F_600x_38728_IMG_9557_1235534554511.jpg
Crédit photo : AFP

ON COMPREND l’hésitation de M. Netanyahou : il est prêt à distribuer beaucoup de postes importants à Kadima et au Labour, il ne saurait d’emblée amorcer l’un de ces virages idéologiques dont il est coutumier, mais qui, en l’occurrence, trahirait trop tôt ses promesses de campagne. Mahmoud Abbas a déjà déclaré qu’il ne négocierait pas avec un gouvernement israélien qui ne s’engagerait pas en faveur de la paix sur la base de la création d’un État palestinien. Ce n’est pas de la surenchère dès lors qu’il tient un langage identique à celui de Mme Livni. M.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?