Prévention du risque de crue centennale de la Seine

Impossible d’affirmer que les hôpitaux sont prêts  Abonné

Publié le 24/06/2013
1372068599443030_IMG_107637_HR.jpg

1372068599443030_IMG_107637_HR.jpg
Crédit photo : AP HP

1372068593443015_IMG_107635_HR.jpg

1372068593443015_IMG_107635_HR.jpg
Crédit photo : AP HP

LA SAISON DES CRUES majeures sur la Seine, traditionnellement prend fin au mois de mai. Et même si les nappes phréatiques sont pleines, si les champs franciliens sont gorgés d’eau et si les réservoirs des barrages ont atteint leur maximum, Vigiecrues, le service d’alerte du ministère de l’écologie, est passé du jaune au vert : la crue centennale ne sera pas pour 2013, augurent les experts. Mais les événements de Hongrie et d’Allemagne les ont alertés et ils vont faire l’objet d’un débriefing en France dans les prochaines semaines.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte