Traumatismes de la moelle épinière

Il faut labelliser des centres référents  Abonné

Publié le 18/02/2013

IL Y AURAIT environ 2 200 traumatismes de la moelle épinière par an en France. Plus de la moitié concerne des jeunes de moins de 25 ans, en majorité des hommes (un tiers), avec des conséquences graves, parfois définitives. « Or, bon nombre de ces tragédies personnelles pourraient être évitées et le coût que ces accidents représentent pour la société économisé, simplement avec une meilleure organisation de la prise en charge des blessés », indique l’Académie de médecine.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte