Par le Dr Marie-Claude Tesson-Millet

Gynécologues et urologues unis contre les fistules obstétricales  Abonné

Publié le 12/12/2011

Tribune libre

MALGRÉ de nombreuses campagnes de sensibilisation à la prévention, les fistules vésico-vaginales demeurent fréquentes en Afrique de l’Ouest. Du moins là où l’accès aux soins obstétricaux d’urgence est limité et où existent des facteurs favorisants, comme les grossesses précoces, la malnutrition et la pauvreté.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte