Grippe : l'épidémie ralentit

Par
Charlène Catalifaud -
Publié le 14/02/2019
grippe

grippe
Crédit photo : PHANIE

Selon le dernier bulletin hebdomadaire de Santé publique France (SPF) (semaine 6 du 4 au 10 février), environ 1 800 décès survenus entre le 1er octobre 2018 (début de la surveillance) et le 27 janvier 2019 seraient attribuables à la grippe.

En médecine ambulatoire, le réseau Sentinelles indique un taux de consultations pour syndrome grippal de 622/100 000 habitants, soit une hausse de 14 % par rapport à la semaine précédente. Le réseau Oscour a de son côté rapporté 14 000 passages aux urgences pour grippe ou syndrome grippal et 2 171 hospitalisations au cours de cette semaine 6, ce qui correspond à une hausse respective de 13 et 16 % par rapport à la semaine précédente.

SPF rapporte globalement « un ralentissement de l'augmentation des indicateurs de l'activité grippale ».

Au 30 novembre 2018, la couverture vaccinale était de 42,9 % pour l'ensemble des sujets à risque, c'est-à-dire les patients atteints de pathologie chronique et les personnes de plus de 65 ans. Elle était de 41,3 % en 2017 à la même période. Pour ceux qui ne sont pas encore vaccinés, il est encore possible et utile de le faire.

Néanmoins, chez les personnes à risque, l'efficacité du vaccin a été estimée à 74 % contre le virus A(H1N1) et à 21 % contre le A(H3N2), ce dernier type étant largement majoritaire.

SPF rappelle les gestes d'hygiène essentiels pour réduire les risques de transmission : se laver fréquemment les mains, utiliser un mouchoir à usage unique, porter un masque jetable en cas de symptômes…


Source : lequotidiendumedecin.fr