Entretien

Gérard Larcher, président du Sénat : « Le tiers payant généralisé, modèle même de mesure arbitraire, mal préparée et inutile »

Publié le 14/09/2015

Crédit photo : AFP

LE QUOTIDIEN : Le Sénat s’apprête à réécrire totalement la loi de santé. N’y a-t-il rien à sauver dans ce texte que vous avez qualifié de « fourre-tout » ?

GÉRARD LARCHER : Le Sénat va profondément remanier le projet de loi, notamment grâce à la suppression d’articles inutiles, purement déclaratifs ou n’ayant pas leur place dans un texte de santé publique. Il en est ainsi, par exemple, de dispositions relevant du champ de la révision des lois de bioéthique.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 16€/mois

(résiliable à tout moment)