Un cessez-le-feu précaire, mais un espoir

Gaza entre guerre et paix

Publié le 20/01/2009
- Mis à jour le 20/01/2009
1276105380F_600x_27667_IMG_7101_1232510552010.jpg

1276105380F_600x_27667_IMG_7101_1232510552010.jpg
Crédit photo : AFP

ON FERA BIEN, dans l’immédiat, de ne pas prendre pour argent comptant les fanfaronnades du Hamas qui estime ne pas avoir été affaibli par guerre de Gaza et se comporte avec le menaçante arrogance des fanatiques intégristes : sa responsabilité dans la crise humanitaire sans précédent que la bataille a entraînée est immense. Aussi bien n’a-t-il aucune compassion pour les innombrables victimes : non seulement il s’est abrité derrière les civils, mais il fait du carnage commis par Israël son thème principal de communication.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?