Gardes impayées depuis des mois, horaires à rallonge : dans le plus grand hôpital d’Athènes, les praticiens surmenés et révoltés  Abonné

Publié le 30/04/2015
A l'hôpital Evangelismos, des retards de paiement récurrents

A l'hôpital Evangelismos, des retards de paiement récurrents
Crédit photo : DR

Les médecins hospitaliers grecs ont entamé au mois d’avril plusieurs journées de mobilisation afin de protester contre les retards de paiement récurrents de leurs gardes depuis plus de cinq mois, mais aussi contre la dégradation de leurs conditions de travail.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte