Accidents d’exposition au sang

Fréquents chez les infirmières libérales  Abonné

Publié le 14/04/2014

La Fédération nationale des infirmières (FNI) alerte sur la fréquence des accidents d’exposition au sang (AES) chez les infirmières libérales. Le risque d’AES en milieu hospitalier est bien connu et évalué et bénéfice de mesures de protection adaptées. L’enquête réalisée par la FNI avec le soutien du Groupe d’étude sur le risque d’exposition des soignants aux agents infectieux (GERES)* révèle que 62 % des infirmiers ou infirmières libéraux ont déjà été vicitmes d’un AES par piqûre d’aiguilles au cours de leur carrière, dont la moitié d’entre eux au cours de l’année écoulée.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte