Face à la deuxième vague Covid-19, l'Agence de biomédecine réaffirme sa volonté d'assurer la totalité des activités de greffe  Abonné

Par
Publié le 16/10/2020

Crédit photo : S.Toubon

Alors que les activités liées aux dons d'organes et de tissus n'ont pas été épargnées par la crise du Covid et le confinement, l'Agence de la biomédecine (ABM) n'a pas enregistré de surmortalité parmi les patients inscrits sur liste d'attente. Face à la deuxième vague de Covid-19, l'Agence souhaite toutefois éviter à tout prix de nouvelles déprogrammations.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte