Maladies chroniques, édentations et santé mentale fragile

Être sans domicile – un écueil pour la santé, réel et hétérogène  Abonné

Publié le 19/11/2015

« La nécessité, parfois quotidienne, de trouver un hébergement et des ressources financières peut faire passer au second plan d’autres priorités influant sur l’état sanitaire ». L’institut de veille sanitaire (InVS) explique dans un dossier publié dans le bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH) comment la précarité liée à l’absence de logement fixe affecte la santé dans toutes ses dimensions.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte