Cécité, surdité, paraplégie, SEP...

Être médecin et handicapé : à quel prix ?

Par
Dr Isabelle Catala -
Publié le 30/10/2019

Comment intégrer les études de médecine, faire son choix de spécialité et poursuivre son exercice en vivant au quotidien le poids d’un handicap. Si en France le sujet reste difficile à aborder aux États-Unis, il fait l’objet de mesures d’insertion privilégiées.

Crédit photo : SEBASTIEN TOUBON

Début 2019, les CIDJ (Centre d’Information et de Documentation Jeunesse) rapportaient les témoignages de jeunes handicapés qui ont accédé aux études supérieures. Occasion aussi de mettre en avant la possibilité d’accompagnement des personnes en altération durable ou définitive de plusieurs fonctions physiques, sensorielles, mentales, cognitives ou psychiques. Mais en pratique, ce sujet reste encore tabou en particulier chez les étudiants en médecine.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?