Mort inattendue du nourrisson

Encore des accidents liés au couchage  Abonné

Publié le 24/03/2011
1300952941239153_IMG_57157_HR.jpg

1300952941239153_IMG_57157_HR.jpg
Crédit photo : BSIP

EN TERME de santé publique, c’est une bonne nouvelle. Les campagnes de prévention en faveur d’un couchage sur le dos menées dans les années 1990 ont eu « une redoutable efficacité » sur la baisse du nombre de mort subite du nourrisson (MSN), comme le souligne le Dr Juliette Bloch, rapporteur de l’étude sur « Les morts inattendue des nourrissons de moins de deux ans » de l’InVS. Mais l’effort de sensibilisation ne doit pas être abandonné : il y a encore, chez les nourrissons, des décès « totalement évitables » dus aux accidents de couchage.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte