E-cigarette : la FDA demande son encadrement

Publié le 25/04/2014

Pour la première fois, l’Agence américaine des produits alimentaires et des médicaments (FDA) a proposé ce jeudi 24 avril un encadrement de la cigarette électronique, qui représente un marché de près de 2 milliards de dollars aux États-Unis. La FDA demande l’interdiction de sa vente aux mineurs et de la distribution gratuite d’échantillons dans le cadre de campagnes de promotion.

La FDA se prononce aussi en faveur d’une autorisation de mise sur le marché, qui serait un préalable nécessaire à la commercialisation de la e-cigarette.

Risques et composition affichés

Les experts de la FDA se prononceront sur ces réglementations au terme de 75 jours dédiés à des consultations publiques.

Si elles sont adoptées en l’état, les fabricants seront contraints de signaler les risques de leurs produits et d’indiquer leur composition. Ils ne pourront plus affirmer, sans preuve scientifique, que la e-cigarette est moins risquée que les cigarettes classiques.

Contrairement à ces dernières toutefois, les publicités pour la e-cigarette seront autorisées sur internet ou à la télévision. Les saveurs sucrées (pina-colada, pastèques...), populaires chez les jeunes, ne seront pas interdites.

Vide juridique

« Les réglementations proposées sont un nouveau pas dans nos efforts pour éliminer le tabac dans la prochaine génération d’Américains », a déclaré dans un communiqué, la ministre de la Santé Kathleen Sebelius.

Selon un récent rapport d’un groupe d’élus démocrates du Congrès américain, les fabricants de cigarettes électroniques profitent d’un vide juridique pour promouvoir leurs produits auprès des jeunes chez qui ils chercheraient à provoquer une addiction à la nicotine.

C.G. (avec AFP)

Source : lequotidiendumedecin.fr