Dors-tu contente, Martine ?  Abonné

Publié le 18/06/2015

Le dos au mur, Martin Hirsch, patron de l’AP-HP s’est résolu à attaquer l’explosive question du temps de travail à l’hôpital. C’est que l’accumulation du capital-temps des salariés de l’AP a atteint des chiffres surréalistes. C’est aussi que, comme beaucoup (qualifiés de Cassandre ou pire d’opposants au progrès social) l’avaient prédit à Martine Aubry puis Elizabeth Guigou, l’instauration des 35 heures à l’hôpital a rendu le paquebot ingérable.

À toutes les objections des connaisseurs de l’hôpital, on répondait : « Ils s’y feront !… »

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte