Courrier des lecteurs

Développement du rap...  Abonné

Publié le 15/10/2018

Le 22 octobre 1961 à 12 h 17, Georges Brassens croise Jacques Brel dans l’aéroport d’Orly.

Il s’ensuit un choc musical d’une rare violence et créativité.

Ils improvisent une chanson dont l’alacrité des accords n’a d’égale que la profondeur des paroles.

Emportés par l’émotion ils se quittent en se serrant l’un contre l’autre.

Le trafic sera suspendu durant quelques minutes car selon la majorité des témoins, l’instant était si magique que des débordements amoureux furent nombreux, perturbant quelque peu la logistique.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte