Deux médecins témoignent  Abonné

Publié le 10/12/2008

« FILES D’ATTENTE », « dessous de table », « vétusté », « corruption ». Autant pour le système de santé hellène ! Et le compliment est décerné de l’intérieur, par une endocrinologue athénienne et par un chirurgien gréco-libanais qui exerce depuis trois ans en France. Sur le diagnostic, nos deux médecins sont d’accord : le système de santé de la Grèce est malade. Et sans creuser jusqu’aux causes politiques de l’infection, chacun relève les mêmes symptômes.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte