Tiers-payant généralisé

« Destructeur pour la médecine libérale »  Abonné

Publié le 18/06/2015
Un risque réel de désengagement progressif de l’État et une montée en charge des complémentaires...

Un risque réel de désengagement progressif de l’État et une montée en charge des complémentaires...
Crédit photo : PHANIE

Les cardiologues libéraux restent plus que jamais opposés au projet de tiers payant généralisé. « Notre inquiétude n’est pas fondée sur une motivation corporatiste. On ne se bat pas pour défendre des privilèges comme voudrait le faire croire le ministère. Nous estimons simplement que ce projet de tiers-payant généralisé est profondément destructeur pour la médecine libérale et pour la qualité de la relation médecin-patient.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte