Le Centre Clotaire, dispositif pionnier à Arras

Des groupes de parole pour responsabiliser les auteurs de violences conjugales  Abonné

Par
Publié le 15/09/2020
Dans le cadre du Grenelle sur les violences conjugales, le gouvernement entend déployer des centres de prises en charge des auteurs, afin de lutter contre la récidive. Le Centre Clotaire d'Arras, ouvert en 2008, est l'un des dispositifs pionniers.
Les auteurs de violences souvent dans le déni et la rationalisation

Les auteurs de violences souvent dans le déni et la rationalisation
Crédit photo : PHANIE

Un an après le lancement du Grenelle des violences conjugales, le 3 septembre 2019, l'idée fait peu à peu son chemin : le combat sera perdu si la question des auteurs de ces violences reste sous silence.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte