Chikungunya aux Antilles

Des dons de sang contrôlés  Abonné

Publié le 21/07/2014

La cellule d’aide à la décision spécifique aux éléments et produits du corps humain a depuis février 2014 mis en place des mesures de prévention de la transmission du chikungunya via les dons de sang et produits sanguins labiles. Un dépistage génomique viral (DGV) systématique est pratiqué pour tous les dons prélevés en Martinique et en Guadeloupe. Pour la collecte dans les zones d’alerte, les concentrés de globules rouges doivent être mis 72 heures en quarantaine dans l’attente des résultats du dépistage génomique.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte