Décès des 3 nourrissons à Chambéry : une entérobactérie non référencée est en cause  Abonné

Publié le 08/01/2014
1389123224486637_IMG_119686_HR.jpg

1389123224486637_IMG_119686_HR.jpg
Crédit photo : AFP

La ministre de la Santé et des Affaires sociales, Marisol Touraine, a annoncé mardi 7 janvier au soir, lors d’une conférence de presse, « la suspension sans attendre de la production du laboratoire Marette de Courseulles-sur-Mer ». Une décision « notifiée immédiatement ». Le laboratoire dispose désormais de 24 heures pour faire valoir des éléments contradictoires.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte