Michèle Delaunay au congrès de la CNSA

Déblocage des crédits pour l’autonomie  Abonné

Publié le 25/04/2013

Avril 2012, le mécontentement des représentants des personnes âgées et handicapées au sein de la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA*) était palpable lors du conseil annuel. Ils dénonçaient « le décalage entre le discours et les actes de l’État ». En cause : la sous-consommation des enveloppes destinées aux structures, le gel de crédits (les 73 millions d’euros du plan d’aide à l’investissement), et le coup d’arrêt dans la médicalisation des établissements.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte