Les Italiennes contraintes à l’exode

De plus en plus de médecins refusent l’IVG en Italie  Abonné

Publié le 12/10/2012
1349976864378940_IMG_91011_HR.jpg

1349976864378940_IMG_91011_HR.jpg
Crédit photo : AFP

Un rapport du ministère de la Santé en Italie dresse un état des lieux inquiétant de l’accès à l’interruption volontaire : près de 70 % des gynécologues italiens refusent l’avortement en évoquant la clause de conscience. Résultat, les Italiennes n’ont d’autre choix que de franchir la frontière pour se rendre en Suisse, en Grande-Bretagne et en France.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte