La médecine narrative, une nouvelle discipline

De l’art de recréer la relation médecin-malade  Abonné

Publié le 30/06/2014
1404090725533416_IMG_132964_HR.jpg

1404090725533416_IMG_132964_HR.jpg
Crédit photo : SEBASTIEN TOUBON

Ces dernières décennies, la course à l’efficience et à la rentabilité ont, certes, réduit le temps de consultation mais les médecins prennent, de plus en plus, conscience de l’importance du colloque singulier dans la prise en charge du patient. De fait, le malade qui se sent écouté - et qui ressent une réelle empathie de la part de son médecin - adhère plus facilement au projet thérapeutique proposé.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte