Davantage sensibiliser les médecins aux signes d'alerte du sepsis

Par
Coline Garré -
Publié le 16/09/2019

Crédit photo : PHANIE

Il concerne 30 millions de personnes dans le monde chaque année, et en tue 6 millions : le sepsis reste très mal connu des professionnels de santé (et a fortiori du grand public), qui doivent être sensibilisés à reconnaître les signes précoces, constate la Direction générale de la santé (DGS).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Déjà inscrit ?