Coronavirus : comment l'Italie piste le patient « zéro »  Abonné

Par
Ariel F. Dumont -
Publié le 25/02/2020

Crédit photo : AFP

Depuis que le barrage de sécurité qui entourait l’Italie s’est effondré vendredi soir, le pays s’enfonce dans la peur. Dans tout le nord mais aussi à Rome, qui n’est pourtant pas encore touchée par la crise COVID-19, les officines prises d’assaut ont épuisé leurs stocks de masques chirurgicaux et de gel antibactérien pour les mains.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte