Conférence environnementale : le bilan  Abonné

Publié le 19/09/2012

Cinq ans après le Grenelle de l’environnement, la conférence environnementale, instaurée par François Hollande, a permis d’établir la nouvelle « feuille de route » écologique française visant notamment à rompre avec le « tout nucléaire » et le « tout pétrole ». Le chef de l’État a clarifié la date de fermeture de Fessenheim (fin 2016) et a donné des gages aux opposants aux gaz de schiste.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte