Un nouveau D.U. sur l’emprise sectaire

Comment repérer et prendre en charge les victimes des gourous  Abonné

Publié le 06/06/2012

« DANS UN DOMAINE où dominent l’ignorance et la polémique, il était grand temps de créer une instance scientifique,fondée non sur une vision de conviction, mais sur une démarche de raison », constate le Pr Christian Hervé. C’est dans ce but que le directeur du laboratoire d’éthique médicale et de médecine légale de l’université Paris V René Descartes a été sollicité par Jean-Paul Delevoye, alors Médiateur de la République, et Hervé Machi, secrétaire général de la Miviludes (Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte