Risque santé-environnement

Comment évaluer les faibles doses en toxicologie ?  Abonné

Publié le 03/05/2012
1336007569345754_IMG_83072_HR.jpg

1336007569345754_IMG_83072_HR.jpg
Crédit photo : BSIP

POUR DÉFINIR les niveaux de sûreté dans le domaine de la santé-environnement, les autorités s’appuient sur des données certifiées par l’absence de réponse toxique constatée et qui définissent des « faibles doses », théoriquement sans danger pour la population. Mais la notion de « faible dose » n’est pas absolue. Elle est liée à une absence d’observations « recevables » via les outils classiques (observations cliniques, observations dans la nature, épidémiologie, expérimentation sur modèles animaux, expérimentation sur cellules et infra-cellulaire).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte